Pour un management du mouvement dans l’intelligence de leurs termes |

17 juin : 15H-16H45

Rejoindre notre extraordinaire guide sur Zoom

Le mouvement, comme le management d’ailleurs, peut se décliner de différentes manières. Peu importe les termes retenus pour en rendre intelligible l’expression, il conviendra toujours de les communiquer de façon à être entendu pour ce qu’on voudra en dire.

La communication est le vecteur premier des rapports humains, en toute affaire commune. Or, elle est trop souvent prise pour acquise, du simple fait que chacun peut exprimer une idée par les mots.

Le problème, c’est que le message, qui, pour être livré utilement et donc compris pour ce qu’il supposera, doit être articulé à compter de mots. Et la compréhension des termes de l’échange dépendra d’une grammaire et d’une lexicographie partagée par les parties au discours.

Pour comprendre le mouvement et le management, il faut d’abord savoir user de mots qui en rendent abordable la compréhension. Ce qui n’est pas souvent le cas. Les gens assument qu’ils seront compris, même lorsqu’ils formulent leurs idées de manière confuse.

Pour éviter la méprise, et la perte d’effort, de temps et d’argent, liée à l’incompréhension des idées véhiculées en matière de mouvement et de management, il est proposé d’en aborder les notions et concepts de manière fonctionnelle. C’est-à-dire en vue d’un résultat d’activité à valeur ajoutée pour l’organisation.

Vous n’êtes pas convié à un plat exercice de sémantique, stylistique ou linguistique, mais à un exercice d’entendement du mouvement et du management, qui évitera, en en parlant par la suite, le glissement des notions vers l’inutilité des échanges communicationnels sur ces mêmes sujets.